Jérôme Houyvet

Difficile d’avoir raté la sortie du nouveau livre de Jérôme Houyvet « Vol au-dessus de la presqu’île du Cotentin », paru le 1er mai dernier, aux éditions Big Red One (maison d’édition basée à Saint-Lô dans la Manche). Plus que de beaux livres de photos, joliment écrits (textes de Stéphanie Montagne-Grésille pour celui-ci), ces ouvrages jalonnent une belle histoire d’amitié entre Jérôme Houyvet et Arnaud Digard son éditeur. Le photographe qui joue les oiseaux depuis 10 ans en para-moteur, signe en effet son septième ouvrage. Jeter l’Encre à Cherbourg a voulu poser quelques questions à cet intarissable amoureux du Cotentin.

Houyvet
Vol au-dessus du littoral du Cotentin (Manche, Normandie, France) ©Jérôme Houyvet / wwww.lumieresmarines.com

Bonjour Jérôme, qu’est-ce qui différencie ce septième livre des autres ?

Bonjour ! Ce livre est une suite de mon premier livre « Vol au-dessus du littoral du Cotentin » que j’avais fait en 2010. À l’époque j’avais survolé uniquement le littoral, comme le titre l’indique. Il a reçu un très grand succès auprès du public et il est aujourd’hui totalement épuisé. Alors plutôt que de le rééditer, j’ai préféré proposer un nouveau survol, totalement réactualisé, avec uniquement de nouvelles images, une nouvelle approche, des sites que je n’avais pas encore photographiés comme les îles Saint-Marcouf par exemple. C’est aussi une découverte de l’intérieur de la presqu’île, des terres, des marais du Cotentin, de la vallée de la Vire, des châteaux, manoirs et autres édifices de notre patrimoine… Bref un livre vraiment inédit.

Ton ancrage à toi, c’est Barfleur ? 

Barfleur c’est effectivement mon port d’attache, mon petit coin de paradis. C’est là que je vis, où j’ai ouvert ma galerie il y a quelques années, et c’est l’endroit où je me sens le mieux. Ce petit village vit à l’année grâce en partie à la pêche, il est agréable d’y vivre car il y a toujours de l’activité, de la vie… Et des lumières superbes *sourire* Du coup, que ce soit pour travailler ou passer une partie de mes vacances, je suis toujours heureux d’être à Barfleur.

BARFLEUR par Jérôme Houyvet
Barfleur ©Jérôme Houyvet / wwww.lumieresmarines.com

Quel est ton autre endroit favori dans le Cotentin et pourquoi ?

La Hague sans aucun doute… C’est un endroit qui reste mystérieux, qui recèle de petits coins cachés, de paysages sauvages et de couleurs uniques ! Un terrain de jeu idéal pour la photographie, à explorer sans jamais pouvoir se lasser. Il y a aussi des spots de surf et de windsurf fantastiques, de quoi satisfaire mes autres passions…

 Est-ce que quelque chose te déplaît ici ?

Certains diront que le temps n’est pas parfait et que cela pourrait être mieux… Oui, peut-être mais finalement ce n’est pas si gênant que cela. J’ai vécu longtemps sous les tropiques, et je me prenais souvent à rêver d’une belle tempête en Normandie. Ces variations du temps nous apportent de belles lumières, des contrastes… Finalement c’est ça aussi le charme de la Manche. Quatre saisons en une journée, que demander de plus ?

Y a t-il pour toi un truc drôle ou un peu fou qui t’est arrivé dans le cadre de tes séances photo ?

En aérien on essaye de faire en sorte de ne pas avoir de mauvaises surprises, d’anticiper et de préparer les vols pour optimiser la sécurité.  Mais on fait parfois de drôles de rencontres, comme ces deux avions de chasse que j’ai croisé un après-midi au-dessus de la pointe d’Agon. Le problème c’est qu’ils étaient plus bas que moi, et que je les ai vus passer sous mes pieds… un drôle d’effet *sourire*

Ensuite ce qui est amusant ce sont les rencontres avec ceux qui sont au sol et qui me font des signes. Le contact visuel est facile avec le para-moteur, je vole lentement et relativement bas. J’aime les photos aériennes dans lesquelles on voit des gens, elles racontent de belles histoires, le bonheur de vivre dans le Cotentin.

Le Rozel par Houyvet
Le Rozel ©Jérôme Houyvet / wwww.lumieresmarines.com

Ndlr : Jérôme Houyvet expose pour la troisième fois ses photos au Manoir du Tourp dans la Hague à Omonville-la-Rogue. Cette exposition extérieure est composée de 52 tirages grand format, que l’on retrouve dans son ouvrage « Vol au-dessus de la presqu’île du Cotentin ». Dimanche 30 juillet, Jérôme Houyvet sera en dédicace au Tourp de 15h à 18h.

Pour commander son livre sur internet (disponible en librairie aussi) : http://www.bigred1editions.com/catalogue/ouvrages/vol-au-dessus-de-la-presquile-du-cotentin 

IMG_20170711_204400_900

Jérôme Houyvet sur Facebook

Photos ©Jérôme Houyvet / wwww.lumieresmarines.com

Tourlaville Chateau des Ravalet Houyvet
Château des Ravalet ©Jérôme Houyvet / wwww.lumieresmarines.com

 

 

 

 

2 réflexions sur “Jérôme Houyvet

  1. J’ai eu le plaisir de rencontrer Jérôme dans sa gallerie lors de mon passage à Barfleur en juillet 2016 et de découvrir son travail photo. Il a un talent fou et ses photo du Cotentin sont absolument superbes. Cette année, je suis retourné dans la Hague et j’ai pu visiter son exposition en plein air au Manoir du Tourp… C’est trop beau et surtout à ne pas manquer !

    Aimé par 1 personne

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s