Le Goéland 1951 : the place to be

Depuis que le journal britannique The Guardian, a sélectionné le Goéland 1951 parmi les meilleurs bars de plages français, l’adresse vraiment cool qu’on ne se refilait qu’entre potes, est désormais plébiscitée par toute la presse locale ! Presse de la Manche, Manche Libre, Ouest France : tous ont repris l’info, multipliant les interviews d’Etienne et Pierre, les sympathiques co-gérants. En juillet – quand les températures … Continuer de lire Le Goéland 1951 : the place to be

Jérôme Houyvet

Difficile d’avoir raté la sortie du nouveau livre de Jérôme Houyvet « Vol au-dessus de la presqu’île du Cotentin », paru le 1er mai dernier, aux éditions Big Red One (maison d’édition basée à Saint-Lô dans la Manche). Plus que de beaux livres de photos, joliment écrits (textes de Stéphanie Montagne-Grésille pour celui-ci), ces ouvrages jalonnent une belle histoire d’amitié entre Jérôme Houyvet et Arnaud Digard son éditeur. … Continuer de lire Jérôme Houyvet

Escale du Queen Mary 2 : la fascination transatlantique

Cette semaine sur les réseaux sociaux, à l’occasion du départ du Queen Mary 2 pour The Bridge 2017, une simple réflexion portant sur la frénésie paquebot, a produit maintes réactions, plus ou moins constructives. Voici plusieurs jours que les commentaires vont bon train sur Facebook. Est-ce si important une escale dans la vie cherbourgeoise ? Un paquebot ça pollue… Les croisiéristes ne dépensent pas d’argent … Continuer de lire Escale du Queen Mary 2 : la fascination transatlantique

La Fontaine Mouchel à Cherbourg

On passe devant sans y prêter toujours attention et elle est bien là, plantée au milieu de la place du Château, face au théâtre, depuis 122 ans. Les jours de grand soleil, la lumière filtre dans l’eau qui s’écoule en filets d’or… Drôle d’histoire La Fontaine Mouchel a une histoire étonnante. Si elle fait partie du décor aujourd’hui, c’est grâce à un homme oublié. Louis … Continuer de lire La Fontaine Mouchel à Cherbourg

L’Americana à Cherbourg is back !

70 Quai Alexandre III. A deux pas de la Place Divette et de la criée, du Bassin du Commerce. Décoration sobre et sans prétention, chaleureuse, un menu particulièrement varié, ouvrant la porte des Amériques. A Cherbourg, quoi de plus logique ? New York n’a jamais été aussi proche : aucunement besoin de transatlantique pour le coup. Ici,  chaque client est considéré : les amateurs de viande … Continuer de lire L’Americana à Cherbourg is back !

Côte Nord Ouest : de l’île Maurice à la Hague

Depuis l’été dernier, une petite marque textile a fait son apparition dans le Nord Cotentin : « Côte Nord Ouest ». Timidement, des tote bags et des T-Shirts aux visuels maritimes et frais, ont pris leurs aises, dans la boutique de l’Office de Tourisme de Cherbourg. Un compte instagram distille quelques clichés de la collection imaginée par Karim et Corinne. Jeter l’Encre à Cherbourg a été à leur … Continuer de lire Côte Nord Ouest : de l’île Maurice à la Hague

Le Bistrot de la Saline à Equeurdreville

Boulevard de la Saline. La mer, la grande rade si emblématique de Cherbourg, un ancien blockhaus, la rugosité du béton armé, la tendresse du bois patiné à l’entrée du « Bistrot de la Saline », le sourire. Un jeune chef, Maxime Laloë, 24 ans, une nouvelle table dite bistronomique. La porte poussée un dimanche midi, formule Brunch, 18,50 €, un buffet des plus garnis et alléchant : … Continuer de lire Le Bistrot de la Saline à Equeurdreville

Expo Coloniale

Expo coloniale : la poésie urbaine

La Cité Coloniale n’est plus. A l’abandon depuis plusieurs années, les maisons cubiques de cet ancien lotissement résidentiel, ont dernièrement été rasées, laissant un grand vide dans le décor des Cherbourgeois. Sur les 34 maisons mitoyennes et 6 immeubles, quatre logements ont été préservés afin d’être réhabilités pour la mémoire urbaine. Vidéo pour la Ville de Cherbourg-en-Cotentin by Pastille Prod Pendant la destruction, une bande … Continuer de lire Expo coloniale : la poésie urbaine

5 Questions à … Mossieur Freez

Hello Mossieur Freez. Ici, sur « Jeter l’encre », on parle d’ancrage comme d’encrage à Cherbourg et dans le Nord-Cotentin. Peux-tu confier à nos lecteurs quel est ton ancrage à toi ici ? En fait, mon ancrage initial est tout d’abord ma naissance, au siècle dernier. Je suis né à Cherbourg en 1973, et j’ai vécu jusqu’à l’âge de 20 ans à Tourlaville. Depuis, je vis en … Continuer de lire 5 Questions à … Mossieur Freez